Les 3 points de suspension

Chargement...

Les 3 points
de suspension

Qui, quoi, où
et un peu comment

Nous sommes un collectif constitué de personnes issues du cirque, de la musique, du théâtre, de la danse et des arts plastiques, désireuses de réunir ces différentes facettes pour former le diamant qui fera étinceler le monde de demain.
Nous proposons des spectacles/performances/expositions qui s’inscrivent dans l’espace public. Nos écritures s’adressent à tous les types de lieux. Un village, un théâtre, un champ, une agence de voyages, une sucette publicitaire, une recette de cuisine, un lampadaire sont par exemple les supports de nos narrations autant que nos décors.


Investissement de l'espace, conquête du territoire


Le « réel » est notre terrain de jeu. Nous considérons celui-ci comme un ensemble de couches de croyances, de récits, et de perceptions portées collectivement sur le monde. Ces strates sont pour nous des territoires avec leurs règles, leurs forces et leurs faiblesses, et comme nous aimons les histoires d’aventures et de cosmonautes, nous aspirons à les conquérir, mais aussi à trouver des accords, à bâtir des ponts entre eux pour participer à la mise en oeuvre d’un espace public vivable et partagé.

Nous avons pour cela recours à des comédiens, des situations, du scotch, des animaux, des expériences, des prouesses, des sites internet, des témoignages, des chansons, des plantes vertes, des mythologies, des installations, des rencontres, et bien d’autres surprises pour montrer que notre réalité recèle de nombreux mystères.

Nous traitons de thématiques aussi diverses que la peur, les contes de fées, les relations franco-africaines, le réchauffement climatique, la métaphysique, les relations conscient-inconscient, le «vivre ensemble».

Nous cherchons à infiltrer les représentations pour mieux les défricher, les habiter et les détourner. Nous aimons mélanger les disciplines, changer leurs contextes, jouer avec leurs codes et leurs territoires. Philosopher avec une bouche d’égout, parler politique à un abri de bus, cuisiner la métaphysique, mettre en scène un rond-point, bref nous voulons épaissir nos mondes communs.